Créer mon blog M'identifier

IL fait ses nuits?

Le 3 mai 2016, 17:43 dans Famille 0

 Me voilà (rere)confrontée à cette éternelle question.Et oui les gens me voyant accompagnée de loulou 4 mois ne peuvent pas s'empêcher de me pauser cette question non sans un petit sourire en coin.

traduction: soit ils compatissent, soit ils espèrent que j'en c*** autant, voir plus que. Mon mari s'amuse à leur repondre: "oui nous avons beaucoup de chance. Il fait 20h/7h en plus elle l'allaite..."un ange passe..^^ Pour ma part, j'ai appris à relativiser cette deuxième journée ;) je reste donc sincère :"non toujours pas, j'ai une ou deux tétées mais il se rendort de suite et moi aussi, je n'ai donc pas à me plaindre."

Pour le moment je l'avoue, les nuits ne me pèsent pas.

Pour les deux autres par contre....

Première experience: le sommeil de riri : Une horreur, une tanée, une envie de hurler, de casser la télé, de crier stop et en même temps, une grosse culpabilité, une envie de l'entourer, de l'accompagner dans son sommeil et surtout une envie de dormir! Ca a duré 18 mois. Non stop. Il ne s'endormait que dans les bras et une fois que je le pausais treeeees dlicatement en me demandant toujours comment ne pas laisser mon bras gauche coincé sous son dos, PAF les hurlements reprennaient. Dors bébé CHUT dors bébé. Histoire de me faciliter la tâche, je n'arrivais pas à déléguer comme si JE devais à tout prix y arriver. Le garder dans les bras aura duré 4 mois. A la reprise du travail riri est allé chez sa nonou et à donc (par la force des choses) appris à retrouver son sommeil seul. La nuit il continuait à se reveiller (bien sur) mais je pouvais le reposer et dormir au moins 1h d'affiler; le rêve. Oui c'est pathétique mais on se comprends. Nous avons emmenagé dans notre maison à ses 9 mois et la galère de l'endormissement a repris. Il était seul dans sa chambre, nous avions changé d'environnement, bla bla bla. Le plus fou dans tout ça, c'est que je m'étais faite à ce rythme et si jamais je dormais 4h d'une traite j'étais ignoble le lendemain. Un comble!

j'ai continué comme ça 9 mois de plus, parce que je ne connaissais que ça, par ce que le pédiatre me disait que c'était normal à cet âge là...L'erreur est humaine hum...

Les mois ont passé, j'ai fait pipi sur un batonnet, il y a eu un trait, Riri allait être grand frère. On s'approchait de ses deux ans, il fallait agir. Je vous passe les détails où Riri a commencé à dormir 6h d'affiler mais je devais rester au moins 1 h allonger au pied de son  lit en lui tenant la main... Finalement je ne vous passe pas les détails parce que c'est cette situation qui m'a faite réagir.

Enceinte de 2 mois je me suis dit un soir, que si quelqu'un entrait dans cette chambre, il me prendrait certainement pour une folle. Mon mari ne pouvait rien dire, je n'entendais rien à ce moment là. J'ai donc analyser par moi même la situation et j'ai compris. Riri a eu des difficultés à la naissance et nous avons eu très peur. Par la suite, nous avons appris qu'il était asthmatique, encore une trouille. Bref, qu'il me réveille la nuit, me garantissait qu'il allait bien et je pouvais le câliner et le rendormir sereinement. Mais j'avais maintenant plus de mal à récupérer de mes nuits fragmentés, j'ai donc dit stop et j'y croyais. Je lui ai dit plusieurs fois dans la journée et au moment de l'endormissement que je ne resterai plus, parce que  je n'en avais plus envie et que j'avais confiance en lui. Il pouvait dormir toute la nuit sans craintes. Ca a été efficace. Il y a eu quelques couac de temps en temps mais depuis ce jour Riri fait ses nuits. Je n'ai pas de recette miracle mais je pense que lorsqu'on y croit et qu'on prends le problème à sa source on a de grande chance de réussite.et j'ai changé de medecin...

 Fifi lui a fait ses nuits à 2 mois...le rêve, pour déconner vers 16 mois (il fallait bien que ça arrive me suis-je dit)Nous avons découvert une intolerance aux lactoses à ses 7 mois et on faisait des écarts à ce moment là j'ai pensé simplement que c'était cela.Encore une fois enceinte(oui ça devient une manie) fatiguée...mais fataliste, le pauvre il a mal au ventre ça passera.J'en parle à mon nouveau médecin, pour lui ce sont des terreurs nocturnes. 'ah bon? ok mais il est éveillé et hurle aie, bizarre non? bon ok" les mois passent, je suis à 6 mois et demi de grossesse, je dois absolument me reposer car j'ai beaucoup de contractions et mon mari est très souvent en déplacement. Une nuit alors que belle maman me soutien à la maison, fIFI NE FERME PAS L'OEIL DE LA NUIT. Rien à faire, je n'en peux plus je pense craquer et je décide de prendre gros bébé, la voiture et de rouler. Rouler ça m'apaise et avec de la chance, ça va le bercer. Au bout d'une heure il capitule et moi je contracte. J'ai eu de la chance, avec du repos c'est passé. Me revoilà chez le doc, il pense à un RGO doublé a t il dit d'un bon caprice. Je n'ai pas pu entendre ça. J'étais creuvée et fifi souffrait vraiment la nuit passée. ça faisait mainteant plusieurs mois qu'on ne dormait plus et il était devenu très colérique, de là a le faire volontairement.... Mon mari en aprrenant ça, a voulu un autre avis. Resultat après plusieurs rendez-vous chez notre vénéré et dieu tout puissant docteur, intolerant au gluten et non pas lactoses.

AU non!!! ça y est on y est!!!!!! j'entends le chant des saints et une lumière traverse les nuages!!! eviction totale du gluten, Fifi dort et moi je poursuis mes nuits avec Loulou

jusqu'à ce que.....

 

angoisses

Le 11 juin 2015, 15:22 dans Humeurs 0

Bonjour à vous amis blogueurs,

Depuis plusieurs mois, l'envie de me partager me picotait les doigts : effet de mode? envie de m'évader? Peu importe la raison 

à vrai dire ,le plaisir était là et les premières inspirations aussi. J'écris donc mon premier article je le boucle et......oups,

angoisses, doutes . Qui serait intéressé? Et puis, comment cibler mes articles? je ne suis pas journaliste. Comment paginer?

je ne suis pas designeuse....Tant de freins. Je me suis laissée convaincre par mes terreurs et j'ai reculé mais....pour mieux sauter!

Depuis j'en suis toujours au même stade, seulement je suis retombée par hasard sur mon article et sans trop savoir comment je me suis inscrite sur hellocoton et je l'ai publié...

Alors je me suis mise à rêver, pourquoi ne pas parler avec vous de ma vie de maman , sans jugements , juste avec un peu d'humour, pour prendre du recul et partager avec vous mes goûts. Pourquoi pas 2 ou 3 articles par semaines? Voyons comment je m'en sors et s'y j'arrive à garder le rythme?

Voyons.....

Ma journée......

Le 11 juin 2015, 15:03 dans Famille 0

Riri et Fifi sont scolarisés. Fifi n'a que 2 ans mais dans l'ecole de riri est rattachée une passerelle, comprenez: un lieu

d'accueil pour les enfants à partir de 2 ans (propres ou non) encadrés par une animatrice.

Bref de quoi mettre un premier pied dans la collectivité.

Le préambule etant pausé, ma journée:

je me reveille autour de 6h car loulou a souvent une tétée à cette heure-ci, mais je ne sors pas un pied du lit avant 6h40 

question de principe.

Je m'occupe d'abord de moi, toilette de chat m'aquillage (il faut bien camoufler la nuit) coiffage habillage.

7h10 Je prépare,les petits dej de mes "grands" et hop je vais les réveiller.

Ayant réflechis la veille ou durant la nuit à leurs tenues (on fait se qu'on peut pour gérer son temps libre hein!) je n'ai plus

qu'à piocher dans leurs armoires. Riri et Fifi sont toujours très faciles à réveiller, c'est après que ça se gâte....

7h20 on peut tous déjeuner en famille ou presque, papa vient de partir pour sa journée de travail.

Fifi boit un bibe c'est donc très simple à gérer. Riri lui prend un dej de grand mais c'est un vrai moulin à parole, commence

donc les "mange chéri, tu me raconteras après".

Intervention n 1, ça ne sert à rien de lui demander de se taire il continura à parler malgré tout, et vous, vous aller finir

par vous énerver. Accepter votre sort d'emblée, il le finira bien son dej.

7h40 c'est là que les festivités commencent! Je veille d'abord à ce que Riri s'habille.

1) il est beaucoup plus coopératif

(même si il faut se répéter)

2)il le fait seul et c'est franchement reposant.

Nous passons donc au salon ou nous attend notre chère et tendre télé. Je ne devrais pas le dire, mais nous sommes ici

pour se parler franchement n'est ce pas? Alors oui j'utilise Mickey, docteur la peluche ou encore sam le pompier....

Je sais qu'en lisant ces mots vous avez de suite le générique des dessins animés qui vous reviennent en mémoire.

C'est un des nombreux petits plaisir à être parents, on est nul en politique mais incollable sur les héros de nos petitous.

(j'exagère à peine).

Je m'assois à côté de RiRi ou je vais chercher Loulou qui se réveille.

Souvent j'ajoute, "non le slip c'est dans l'autre sens. voilà. allez le pantalon maintenant.."

7h52 oui c'est précis. Riri est prêt , débarbouillé,  il joue aux voitures; je peux m'attaquer à un plus gros poisson, FiFi.

Il est le plus récalcitrant, j'attends donc la derniere minute pour l'habiller, parce qu'une fois la chose faite, il ne faut pas

trainer.

"FiFi on va s'habiller

réponse: NON veut pas s'habiller"

Impec il est en forme, ça va être une formalité.

Je le débarbouille, il hurle.

J'ai l'impression de me retrouver dans un épisode de super nani.

Me voilà en train de lui expliquer "calmement" que ça fait du bien de se nettoyer le visage et qu'il va être tout beau 

pour aller à l'école.

Il s'en fiche complètement.

Je lui met une couche propre et là prise de catch,un vrai combat contre Bud Spencer.

Je me dépêche d'enfiler pantalon et pull.

Il est 8h57 impec on est dans les temps je ramasse doudou et sassa et vite on fait un calin pour se calmer.

Là s'est quite ou double. Soit il coopère pour chaussettes et chaussures, soit il hurle aie aiiiiiie.

Dans tous les cas je le garde dans les bras je regarde l'heure, 8h02 ok c'est bon.

"Riri mets ton manteau stp. non on n'emenne pas de voitures à l'école. c'est non n'égociable... Bon ok mais tu la laisses dans la 

voiture alors? ok, on y va"

Fifi se mouche gentiment sur mon pull ou mon manteau, tout le monde s'attache et je retourne à l'interieur pour récupérer

Loulou qui pendant tout se temps nous regardait d'un air d'autoroute en se demandant pourquoi on s'infligeait ça.

Combi, coque c'est parti.

8h20 nous sommes à l'école, tout le monde descend on se fait de papouilles, rendez vous à 11h30.

Je retourne à la maison , non sans avoir discuter avec les parents devant l'école

intervention n2 restez sociable, même avec de la mouquire sur le pull ou un reste de bisous chocolat sur la joue, avec de la bonne

humeur on vous passe tout. Et j'ajouterai que c'est important pour votre équilibre sinon vous allez gagatiser.

Me voilà de retour, at home , je fais du rangement,  je donne la tétée à loulou on passe un moment calin, sa sieste arrive.

Je lance une machine ou pas, je fais ma poussière et mon sol (Riri est asthmatique, nous sommes assez figilant à ce propos)

je reflechis au repas du midi, je me lance.

10h30

11h20 loulou est souvent réveiller (à force il s'est calé à nos horaires), on se prépare manteau chaussures et hop de retour 

à l'école.

Petite restrospective (brève) sur leurs matinées, rien à signaler on rentre.

Le midi, ils sont toujours détendus, ils ont souvent beaucoup de choses à raconter, notamment Riri (rappelez vous, le moulin..)

on passe de suite à table.

11h45 mange Riri, Fifi attention à ton pull...

11h50 Fifi un dessert? mange RIRI

12h ils sorte de table. Moi je reste un peu plus, j'ai souvent une tétée au milieu du repas.

Ils s'amusent aux voitures ou aux playmobil, je peux ranger tranquilement.

12h16 (toujours précise) FIFI veut s'amuser dans l'escalier si je cède je vais faire l'équivalent de la montée de l'aubisque.

"Et si on allait se brosser les dents plutot?" ok je vais être honnête, il mange plus le dentifrice qu'il ne se brosse les dents mais en attendant

il a oublié sa montée infernale. "Riri vient te brosser les dents stp. Tu jouera après aller. On dois vite repartir, aller vite"

Je devrais m'amuser à compter le nombre de fois où je dis vite et c'est l'heure! ça risque d'être les premiers mots de loulou..

Dents brosser bouche et mains lavées, 12h40 on retourne en voiture.

12h45 50 back to school. grosses papouilles "reposez vous bien à ce soir 16h30"

l'après midi je lève le pied. Si il fait beau je fais une ballade en poussette avec une amie, au préalable j'étends une machine, ou pas..bref je prends

le temps avec loulou. Je leurs fais un gateau ou des biscuits (a cause du régime sans gluten on en reparlera) et il est très vite l'heure d'aller les chercher.

On goûte ,on se raconte notre après midi, on s'amuse.

18h arrive à grand pas, FIfi tourne autour de mes placards comme un prédateur chassant sa proie il faut que je m'active.

Mon amie la télé entre en scène (c'est mon joker pour des moments stratégiques comme celui là)

j'opte à ce moment là pour un disney (je n'aime pas les dessins animés de fin d'après midi sur les chaines de la tnt)

18h30 40 on passe à table, papa est rentré

19h15 le bain des grands

tétée de loulou.

19h40 le bain de loulou moment relaxation pour lui et de calme.

Les grands sont avec papa

20h TOUT ce petit monde au lit.

20h30 tout le monde dort

 et nous, nous sommes vidés mais comblés

J'ai écrit cet article il y a plusieurs mois (tenaillée par l'appréhension, je n'osais pas me lancer), le rythme reste le même,

si ce n'est que maintenant il n'y a plus de télé (ça s'est installé sans que l'on y réfléchisse) et ils se couchent plutôt autour de 20h30, 20h45

Voir la suite ≫